Chopin, céréales et dérivés

SRC-CHOPIN

Mesure automatique de la capacité de rétention de solvant (SRC)

 

  • Cliquez iciApplications

    Sélectionneurs
    Mesure sur mouture complète: Des études ont démontré que les valeurs SRC obtenues à partir de blé broyé peuvent prédire les valeurs obtenues ultérieurement sur les farines blanches. Ceci permet de pratiquer une analyse SRC sur de petits échantillons. Le test SRC peut aussi être étendu à d’autres graines telles que l’avoine ou le cacao.
    Prédire les résultats d’autres méthodes existantes: les valeurs SRC montrent de bonnes corrélations  avec de nombreuses autres méthodes de caractérisation des blés et farines (Mixographe, Test Zeleny, Farinographe…) et sont des guides appréciables lors de programmes de développement de nouvelles variétés.
    Meunerie
    Préparation des blés: La préparation des blés est une étape importante du processus de mouture. En suivant l’évolution des valeurs SRC en fonction de la préparation du blé, il est possible d’optimiser la qualité de la farine pour une extraction donnée.
    Mélanges de blés ou de farines : Pour chacun des quatre solvants, il est possible de calculer le résultat d’un mélange en se basant sur le pourcentage d’incorporation, ce qui permet de maitriser la qualité finale et donc les cahiers des charges.
    "Chlorination": Lors de l’incorporation de chlore dans les farines, les valeurs SRC de l’eau, du sucrose et du carbonate de sodium augmentent alors que la rétention liée à l’acide lactique diminue ce qui montre l’impact de ce type de traitement.
    Biscuits, crackers et gaufrettes
    Cookies et crackers: Les valeurs typiques pour une farine destinée à ces produits sont SRC-eau < 51%, SRC-acide lactique > 87%, SRC-carbonate de sodium < 64%, et SRC-sucrose < 89%.
    Pour les produits fermentés: les valeurs typiques pour ces produits sont SRC-eau < 57%, SRC-acide Lactique > 100%, SRC-carbonate de sodium < 72%, et SRC-sucrose< 96%.
    Exemple de la Génoise Japonaise la valeur SRC-eau montre de très fortes corrélations positives avec le volume des génoises japonaises.
    Pains et autres produits à base de blé
    Volume du pain: plus la valeur SRC-acide Lactique est forte, plus le volume du pain est élevé.
    Volume spécifique: De fortes valeurs de SRC-sucrose ou SRC-carbonate de sodium permettent de prédire des difficultés d’obtention d’un fort volume.
    Aspect de la mie: De fortes valeurs de SRC-acide lactique, SRC-sucrose et SRC carbonate de sodium conduisent à l’obtention d’une mie dure et sans souplesse.

Principe de mesure :

Le principe de la méthode SRC (conformément à la méthode AACC 56-11) est basé sur l’absorption spécifique et le gonflement de trois polymères capable de former un réseau en présence de leur solvant spécifique. Plus le gonflement du polymère est important et plus la résistance de ce réseau à la compression lors de la centrifugation est forte, donc plus l’indice de rétention de solvant est élevé. La méthode permet la mesure de quatre composants fondamentaux de la qualité des farines en un seul test:

  • Absorption d’eau avec l’eau distillée                    
  • La fonctionnalité des gluténines avec l’acide lactique
  • Fonctionnalité des pentosanes avec le sucrose   
  • L’endommagement de l’amidon avec le carbonate de sodium

Ces quatre caractéristiques fonctionnelles sont des paramètres clés pour le contrôle qualité des farines de blé. La méthode SRC trouve ses principales applications en sélection, en meunerie et dans les industries de cuisson, mais elle est également utilisée dans les autres secteurs de la filière blé.

Efficacité reconnue :

La méthode SRC est reconnue mondialement et normalisée (AACC  56-11.02) depuis les années 90. Le SRC-CHOPIN suit exactement les mêmes étapes,  permettant ainsi l’obtention de résultats conformes à la norme.
De nombreux articles traitant de l’intérêt et de l’utilisation pratique des résultats de tests SRC ont été publiés, entre autre aux USA, en Europe, en Chine,  en Inde, en Argentine et au Japon.
SRC-CHOPIN

Précision :

L’un des inconvénients majeurs de la méthode SRC manuelle est que différents laboratoires utilisent différents appareillages (agitation, centrifugation) ce qui est source de variation importante sur les résultats. Parce qu'il automatise l’intégralité du test, le SRC-CHOPIN offre aux utilisateurs une précision inatteignable avec la méthode manuelle. Non seulement la répétabilité interne est améliorée mais le plus grand bénéfice est obtenu lorsque deux laboratoires se comparent (reproductibilité). Grâce à sa précision d’analyse, les résultats du SRC-CHOPIN peuvent dorénavant être utilisés efficacement pour améliorer la qualité des farines et pour la mise en place de cahiers des charges basés sur les fonctionnalités nécessaires à la production de tel ou tel produit fini.

Simplicité :

La méthode manuelle du SRC demande un grand nombre d’opérations, certaines étant extrêmement dépendantes de l’opérateur (en particulier l’agitation des tubes). Le SRC-CHOPIN simplifie toutes ces opérations en réalisant automatiquement chaque étape de la méthode, depuis l’enregistrement de la pesée de farine jusqu’au calcul et à l’affichage des résultats.

Gain de temps :

Le test SRC en méthode classique implique beaucoup d’opérations manuelles ayant chacune une influence très importante sur le résultat final. Grâce à l’automatisation du test, le SRC CHOPIN permet non seulement d’améliorer la précision des résultats, mais il libère également l’opérateur pendant la quasi-totalité de la durée du protocole.

Adaptabilité :

Le SRC-CHOPIN permet l’analyse simultanée de 8 échantillons, soit un choix de combinaisons possibles de 1 à 8 farines et de 1 à 4 solvants. Le logiciel intégré est flexible et s’adapte très simplement au besoin particulier des utilisateurs.

Tout inclus :

Le SRC-CHOPIN est un système complet; il intègre un système de pesée, un agitateur, une centrifugeuse et un système de vidange du surnageant. La balance connectée permet l’enregistrement de toutes les pesées (tare des tubes vides, tube + la farine sèche puis tube + culot) afin de calculer les valeurs SRC et de les afficher sur l’écran de contrôle. Ces données peuvent également être transférées vers un PC pour divers traitements tels que le calcul de l’indice de performance du gluten (GPI).



Retour